3ème jour – la blanche Arequipa au pied des volcans

Pour ce 3ème jour, nous sommes plus tranquilles.

Pas d’avion, de taxis, de vélo… juste nos pieds et nos yeux pour déambuler dans la ville blanche d’Arequipa.

L’hôtel Tierra Viva Arequipa Plaza  est idéalement situé avec un roof top bien sympathique.

Dès la sortie de l’hôtel, nous plongeons dans cette ville coloniale aux murs blancs de sillar tranchant avec le ciel bleu azur et au loin le sommet enneigé du volcan Misti.

 

Détour par le patio Fondo El Fierro

Avant d’attaquer la visite des quelques 20 000 m2 du couvent Santa Catalina, nous faisons une halte autour de l’église San Franscisco qui donne sur la rue Zela et un petit jardin public.

Mais surtout, nous profitons du patio intérieur Fondo el Fierro (au fond du jardin public avec une sortie sur la calle puente Grau – voir ici) qui regroupe de l’artisanat de qualité à des prix très abordables. La fraicheur  de ce patio loin de la foule, nous permet de discuter avec les artisans et de les voir à l’œuvre.

Au Pérou, se sont les hommes qui brodent !!

Visite du plus grand couvent au monde

Nous trouvons l’entrée du couvent Santa Catalina (au numéro 302) grâce au regroupement de touristes car l’extérieur ne présage en rien ce qui attend le visiteur une fois la porte franchie…

Le temps s’arrête dans cette ville de « femmes » qui héberge encore aujourd’hui 40 carmélites.

Amateur de photographies, le moindre recoin est plaisant à contempler.

Des couleurs puissantes sur les murs : du bleu, du brique, de l’ocre, …

Du végétal par touche : géraniums,  buis, orangers, cactées, nénuphars…

Des lieux de vie et de recueillement  protégés : ruelles pavée, pièces sombres et fraiches, fours à pains, patios, cloîtres, terrasses, jardins, fontaines, …

Et enfin, en hauteur, une vue panoramique sur Arequipa et les volcans Misti, Chachani et Pichu Pichu…

Une bonne demi-journée est nécessaire  et plus vous arrivez tôt, plus vous pouvez vous imprégner du silence de ce lieu.

Pour la visite comptez 40 soles / personne avec à l’intérieur un café avec accès wifi gratuit et une boutique de souvenirs (goûtez les chocolats confectionnés par les nonnes – hummm!!)

Et pour plus de précisions, je vous renvoie au site officiel http://www.santacatalina.org.pe ainsi qu’à  la carte du couvent : ici

En sortant du couvent, direction la plaza de Armas.

Petite pause déjeuner au soleil

Pour se restaurer, des snaks ou des cafés ne manquent pas dans les rues Santa Catalina ou San Franscisco.

Et pour un peu plus de calme, si le temps le permet, vous pouvez achetez un en-cas et le déguster sur les marches de la jolie ruelle « Pje de la Catedrale » – à droite du bureau de la compagnie LATAM sur la rue Santa Catalina ou sur un des bancs de la ravissante cours intérieure de la Casona Tristan del Pozola transformée aujourd’hui en banque BBVA Continental – entrée rue San Franscisco. ici

Pour le dessert, le café boutique Chaqchao Chocolates, situé dans un renfoncement donnant sur la rue Santa Catalina, permet de déguster un chocolat chaud ou un cake sur un balcon avec vue. Passez la tête dans la brocante à côté, vous trouverez des raretés témoignant de la variété des cultures du Pérou et de son histoire parfois mouvementée.

Petit arrêt shopping dans la boutique Sol Alpaca, toujours dans la rue Santa Catalina, avec possibilité de voir comment les péruviens filer la laine d’alpaga et de vigogne.

Vous trouverez ces endroits sur la carte ici

La plaza de Armas

Pour l’ambiance, la plaza de Armas reste le lieu de spectacles de rue permanents : musiciens, contorsionnistes et foot de rue..

A côté de la cathédrale, il fait bon boire un verre ou flâner sous les arcades.

En fin de journée, nous profitons de l’éclairage du soleil couchant sur les somptueuses façades des principales Casa d’Arequipa : la Casa Moral, la Casa del Hos Pastor, la Casa Museo José Villalobos Ampuero, la Casa Museo Mario argas Llosa…

Et pour le diner : pomme de terre au restaurant Hatunpa dans la Calle Ugarte ici!!! Quel délice !!!

Le patron, victime de son succès, a ouvert un deuxième restaurant plus grand dans la même rue. Gentillesse garantie.

Il est temps de rentrer se coucher. Demain, nous prenons la route direction Puno à 300 kms.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu