6ème jour : de Puno à Cuzco en bus

Une journée de bus dans les Andes

Départ en bus de Puno direction Cuzco à 6h25 du terminal terrestre situé rue Simon Bolivar (10mn en taxi de l’hôtel pour 6 ou 7 soles).

Au vu de la durée du trajet, 11 heures, et du nombre de sites intéressants à visiter, nous avons réservé avant de partir sur internet un bus de la Compagnie Inka Express (voir « les préparatifs »).

Pour un montant de 107 € pour deux (auquel il convient de rajouter environ 15€/personne pour l’entrée des sites), nous avons bénéficié de :

  • un bus tout confort avec guide parlant anglais, boissons comprises et oxygène !!
  • la visite de 3 sites historiques : Pukara avec son musée archéologique, le site Inka de Raqchi , l’église Saint-Pierre-Apôtre d’Andahuaylillas surnommée « la Chapelle Sixtine des Andes« 
  • un arrêt au col de la raya à 4338 m
  • un déjeuner buffet très correct avec musiciens jouant de la flute de pan
  • des paysages magnifiques avec lamas et apachetas (monticules de pierres élevés par les voyageurs et dédiés à Pachamama)

Pour plus d’informations, voir le site d’Inka Express

Je ne peux que recommander cette formule qui permet de joindre l’utile à l’agréable en coupant ce long trajet par des arrêts culturels et en se laissant porter une journée grâce à une organisation millimétrée.

Pour le départ, prévoyez quand même d’arriver en avance au terminal terrestre de Puno car avec le nombre de compagnies et de passagers, vous risquez de chercher un moment le quai d’embarquement.

Sans compter que la compagnie Inka Express ne bénéficie pas de salle d’attente. A vous de vous frayer un chemin parmi la cohue des passagers, trouver votre bus (un conseil vérifiez plusieurs fois que vous êtes dans le bon), déposer vos bagages en soutes, trouver une place dans le car… et enfin après vous pouvez souffler…et vous laissez guider…

Des sites culturels et des paysages grandioses

  • le musée archéologique Litico dans la ville de Pukara

Ce petit musée regroupe des statues et objets sculptés provenant de l’ère pré-colombienne.

Les stèles et monolithes gravés datant de 500 avant J.-C. à 400 après J.-C sont les prémices de la culture inca.

La statue précolombienne nommée « Le cosmonaute » semble avoir servie d’inspiration à Hergé pour la statue extra-terrestre dans son album « Tintin-Vol 714 pour Sydney ».

  • Arrêt au col de la Raya à 4338 m

Le col de la Raya à 4338m marque la limite entre les régions de Cuzco et Puno. On peut voir en face la montagne Chimboya à 5400m d’altitude.

Il est un des lieux de tournage du film de Luc Besson, Le Grand Bleu. Johana (Rosanna Arquette), experte en assurances, rejoint en train typique un site en haut de la cordillère et s’arrête en gare de La Raya.

  • le site Inka de Raqchi

Le site de Raqchi est située à 3500m d’altitude et à 90 km au sud de Cuzco. Le volcan Quinsachata domine le paysage.

Raqchi était un site inca important religieux et administratif.
Le bâtiment principal, de dimension impressionnante (92m de long sur 25 de large et près de 12m de haut), est le temple dédié au dieu créateur Wiracocha.

Sur le site se trouve un lac artificiel, un ensemble de fontaines et un réseau d’eau alimenté par des sources qui ne tarrissent jamais mais dont on ignore la localisation.

Aujourd’hui, Raqchi reste un centre d’artisanat et de commerce et est toujours cultivé comme au temps des Incas.

  • l’église d’Andahuaylillas surnommée « la Chapelle Sixtine des Andes »

Andahuaylillas est un petit village situé dans la province de Quispicanchi, à moins de 45 km de la ville de Cuzco.

L’église du XVIIe siècle de Saint-Pierre-Apôtre d’Andahuaylillas avec sa modeste façade de stuc, cache à l’intérieur un somptueux et riche étalage d’œuvres d’art : toiles, fresques, sculptures et autres ornementations généralement parées de feuilles d’or, recouvrent chaque centimètre carré de ce bâtiment, surnommé la « chapelle Sixtine des Andes ».

Les deux orgues, les plus anciens d’Amérique Latine, viennent d’être remis en état de jouer à nouveau.

L’arrivée à Cuzco 11 heures plus tard

Cuzco est situé dans la vallée sacrée. Changement d’ambiance et de paysage dans cette vallée où la verdure et l’agriculture dominent – typique le séchage du mais sur les toits-

La cité de Cuzco est grande ville bouillonnante. Prévenez votre hôtel de l’heure de votre arrivée pour qu’il vous envoie un taxi. Nous avons un peu attendu dans la petite agence d’Inka Express car le bus avait de l’avance, et nous étions contents de voir arriver le taxi qui nous a conduit en 15mn à notre hôtel gratuitement.

Comme pour les nuits précédentes, nous avons réservé un hôtel de la chaine « Tierra Viva » , le Tierra Viva Cuzco Centro.

Très bel hôtel près des principaux points d’intérêts. Demandez les chambres donnant sur le patio.

Vivement demain, la visite de ce lieu inscrit au patrimoine de l’Unesco.

cuzco

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu